Sélectionner une page

Aujourd’hui, presque tout le monde a envie d’avoir dans son petit chez-soi un petit jardin à entretenir et où passer assez de temps. Il s’agit d’une passion qui gagne de plus en plus de personnes. Cependant, nombreux sont ceux qui n’ont pas la possibilité de s’offrir ce plaisir eu égard à l’emplacement ou la nature de leur maison. Mais, il n’y a pas à se décourager. En effet, il existe une solution très pratique vous permettant d’avoir ce petit espace où essayer toute culture de votre choix. C’est le lombricompostage, une technique que cet article se donne pour mission de vous présenter.

A propos du lombricompostage

D’entrée de jeu, pour toutes autres inquiétudes au sujet du lombricompostage, vous pouvez vous rendre ici terrasses-et-balcons.fr. En effet, le lombricompostage n’est rien d’autre que l’utilisation des vers nommés Lombrics pour réaliser le compostage. Pour y arriver, il suffit de nourrir ces vers à base des déchets organiques produits dans votre maison. Nous voulons nommer : les légumes, les fruits, les restes de repas ou de féculents, les coquilles d’œuf, les sachets de thé… Ces déchets, une fois digérés par les vers, vont se transformer en compost. Une matière granuleuse et noire qui pourra servir dorénavant de fertilisant pour les plantes de votre jardin.

Autre manière d’obtenir le lombricompostage

Outre les vers Lombrics pour réaliser le lombricompostage, celui-ci peut être aussi obtenu de d’une autre manière. C’est autre solution est ce qu’on peut appeler le lombricompostage à partir des bois. Plus naturel, résistant et esthétique, le bois est préférable pour les jardins d’extérieurs ; on parle dans ce cas de figure des lombricomposteurs d’extérieurs. Il s’agit des jardins sur un balcon ou une terrasse. Ce faisant, les vers contenus dans les bois sont à l’abri et mieux conservés. Pour plus de succès, il faudra conserver les bois entre 15°C et 25°C et les protéger contre les intempéries tel que la pluie.